Marguerite Andersen

Nouvelliste, romancière, poète, essayiste, Marguerite Andersen est la doyenne des lettres franco-ontariennes. Elle a publié une quinzaine d’ouvrages littéraires, dont plusieurs furent primés : La mauvaise mère (Prix Trillium), Le figuier sur le toit (Prix Trillium, Prix des lecteurs Radio-Canada), Parallèles (finaliste, Prix du Gouverneur général) et La soupe (Grand prix du Salon du livre de Toronto).

Son œuvre, frappante par sa modernité formelle et son féminisme assumé, procède de la fictionnalisation d’un parcours d’immigration qui l’a menée de son Allemagne natale vers d’autres pays d’Europe, vers l’Afrique et en Amérique. Elle vit aujourd’hui à Toronto.

De mémoire de femme
Lire la suite
La mauvaise mère
Lire la suite
La vie devant elles
Lire la suite
Doucement le bonheur
Lire la suite
Parallèles
Lire la suite
Bleu sur blanc
Lire la suite
Les crus de l’Esplanade
Lire la suite
La soupe
Lire la suite
Conversations dans l’interzone
Lire la suite
Courts métrages et instantanés
Lire la suite
L’autrement pareille
Lire la suite