Feuilleter ce livre

L’Ordre et la Doctrine

Après Massāla, tome 1

Marie-Josée Martin

Date : Septembre 2021
Genre : Romans et récits
Collection : Roman
ISBN : 9782897441357
Pages : 331

C’est par son ventre et ses mamelles que Massāla prophétisait.
Les Carnets rouges, 4/32

Après avoir frôlé l’extinction, l’humanité, guidée par les enseignements de Massāla, jouit d’une paix fondée sur l’apaisement des luttes entre les sexes.

Mais en l’année 305 de cette ère, un attentat d’une violence inédite vient ébranler les fondements de la jeune société.

Tandis que la tension monte, un délégué du Consensoire tente de convaincre l’Ordre des mères de restreindre les libertés civiles, une nubile explore les mystères du féminin à la massalière, lieu où l’on choisit celles qui seront appelées à procréer, et un improbable duo tente d’élucider un vol d’artefacts survenu au Musée panaméricain d’histoire et d’anthropologie.

Premier tome d’une trilogie d’anticipation, L’Ordre et la Doctrine interroge les dynamiques du pouvoir tout en esquissant les contours d’une spiritualité matriarcale fondée sur le don.

Dans les médias

Les romans mettant en scène une société matriarcale sont nombreux, mais celui-ci se démarque par un travail très important fait sur la langue pour la dégenrer dans tous les éléments qui sont relatifs aux individus.
– Mariane Cayer, Solaris

 

 

L'arrière-monde est riche et très bien défini. De l’enfance à l’arrivée à l’âge adulte, on peut suivre les parcours des individus et chaque étape, bien que parfois simplement évoquée, est clairement ancrée dans un contexte plus large. [...] Ce premier tome est réussi.
​– Mariane Cayer, Solaris

Auteur

Marie-Josée Martin

Marie-Josée Martin a grandi au Québec à une époque où les rampes d’accès passaient pour des objets insolites. Son deuxième roman, Un jour, ils entendront mes silences (David, 2012), a été couronné de quatre prix littéraires, dont le Prix du livre d’Ottawa. L’Ordre et la Doctrine, premier tome de sa trilogie d’anticipation « Après Massāla », est paru aux Éditions Prise de parole en 2021. Marie-Josée a contribué à plusieurs collectifs, dont Raconter Vanier (David, 2017), consacré au quartier francophone d’Ottawa qui est le sien depuis 2008. En plus de sa carrière artistique, elle exerce le métier de traductrice-réviseuse et est conseillère en écriture inclusive.

Lire la suite