Feuilleter ce livre

Certains soirs de catastrophe

Stefan Psenak

Date : Septembre 2019
Genre : Poésie
Collection : Poésie
ISBN : 9782897441883
Pages : 115

j’avance à l’aveugle
je note chaque doute
en ré mineur
sur du papier d’Arménie
hiéroglyphes de fumée
légués à l’intuition
de la postérité

À la croisée des chemins, le temps est venu de faire l’inventaire de ce qu’il faut laisser derrière, de ce que l’autre côté de la nuit peut offrir. Examen des failles et des envies, décompte des fictions, transcription des trajectoires : les poèmes de Certains soirs de catastrophe en appellent à la fois à ce qui n’est plus et à ce qui est désiré. Pilier de son récit, un homme raconte le souffle qui vient après une plongée en apnée, l’appel grisant de la tempête, le vertige de s’en remettre corps et âme à la potentialité de l’amour.

Ce nouveau recueil de Stefan Psenak, qui prolonge l’exercice d’introspection entamé dans Longtemps j’ai porté mes deuils comme des habits trop grands, raconte le retour à soi, à un état d’esprit fait d’ouverture, de découvertes et d’amour. Malgré les deuils qui continuent de peser, l’auteur renoue avec ce regard juste et lumineux qui fait de son œuvre un rendez-vous incontournable.

Auteur

Stefan Psenak

Poète, dramaturge, romancier et nouvelliste, Stefan Psenak a fait paraître une quinzaine de livres, dont les recueils Du chaos et de l’ordre des choses (prix Trillium), La beauté (finaliste au prix du Gouverneur général) et Longtemps j’ai porté mes deuils comme des habits trop grands.

Tour à tour agent de communications, journaliste, chroniqueur, éditeur, rédacteur en chef, professeur et traducteur, il a dirigé les Éditions L’Interligne et la revue Liaison avant de démarrer son entreprise de services linguistiques et de communication. Après un passage remarqué en politique municipale, il est aujourd’hui à la tête de Vision centre-ville, une association commerciale qui œuvre à la revitalisation de Gatineau. Il tient aussi une chronique d’humeur hebdomadaire à l’émission Les Matins d’ici, sur les ondes d’Ici Radio-Canada Première.

Lire la suite