Feuilleter ce livre

Premier quart

Véronique Sylvain

Date : Septembre 2019
Genre : Poésie
Collection : Poésie
ISBN : 9782897441975
Pages : 105

Dans Premier quart, la poétesse revisite le Nord, lieu de sa naissance, à travers le voyage et les souvenirs. Au long de son parcours, elle tentera de comprendre les drames et réalités à l’œuvre dans le rude climat nordique. Elle sera ainsi ramenée à ses propres combats, à la solitude, à la tristesse, à l’angoisse, et à l’hiver qui invite à l’introspection. La nature et l’écriture lui permettront d’inscrire sa quête dans un vaste héritage familial et littéraire.

Ce premier recueil de Véronique Sylvain tisse la nordicité en contrepoint d’une identité féminine et urbaine. Il s’inscrit dans la lignée de poètes établis (Robert Dickson, Patrice Desbiens, Michel Dallaire, Gaston Tremblay) et émergents (Sonia-Sophie Courdeau, Daniel Aubin) ayant contribué à forger l’esthétique poétique du Nouvel-Ontario.

PRIX TRILLIUM DE POÉSIE – PRIX DU LIVRE D’OTTAWA – PRIX CHAMPLAIN

Dans les médias

Ses écrits révèlent une fascination pour la résilience et le travail physique dont ont fait preuve les pionniers du Nord ontarien...
– Andréanne Joly, Le Voyageur

Dès les premières pages, Véronique Sylvain nous prend littéralement par la main pour nous plonger dans ses souvenirs de jeunesse et nous dépeindre un Nord hivernal, glacial, mais qui réchauffe le cœur. La beauté des images nous happe et nous donne l’impression de voyager à travers les paysages enchanteurs de ce vaste territoire chargé d’histoires.
– Mylène Viens, La recrue

C’est une belle surprise que d’avoir reçu, cet automne, ce recueil de poésie de la part d’une alliée du secteur de l’édition en Ontario! Véronique Sylvain […] a assouvi sa soif d’aller à l’exploration de cette littérature dite nordique, en nous offrant de courts poèmes, qui se lisent à la façon d’un navire de bois à la dérive. […]
Au fil des pages, on a l’impression de grelotter toujours un peu plus, alors que la météo descend sous zéro et que l’hiver déverse tranquillement son manteau blanc. Heureusement, la chaleur des belles métaphores nous réchauffe l’âme.
– Éric Dumais, Bible urbaine

Premier quart est une petite histoire franco-ontarienne dans la grande Histoire de l’Ontario français. Ce recueil au style éthéré et épuré, dont le contenu est à la fois fin et grave, aborde un Nord de l’Ontario nouveau et contemporain à l’avenir tantôt incertain, tantôt rempli d’espoir. Sont brillamment dépeints dans ce recueil les paysages et le froid nordiques, les saisons et le temps qui passent, la douleur de l’innocence perdue et le rapport d’une jeune femme à la langue française. Les vers percutants parsemant et rythmant cette œuvre sont écrits à l’encre du cœur, saisissent le lecteur et le transportent loin des sentiers battus, dans un long souffle calme comme le vent du Nord.
– Déclaration du jury, prix de poésie Trillium

Il faut absolument lire votre recueil.
Sylvie-Anne Jeanson, Radio-Canada

Ça sonne comme nous autres. C’est vraiment notre voix, notre parler. […] Un incontournable.
– Mélanye Boissonnault, Radio-Canada, Les matins d’ici

Ce recueil est l’occasion rêvée d’aborder la notion identitaire en salle de classe, particulièrement avec les élèves de 11e et de 12e année, car on y sent l’engagement de la poète pour les enjeux historiques, politiques, économiques, géographiques et sociétaux du Nord. Une façon intéressante de susciter des discussions sérieuses avec cette brise de légèreté que propose l’art poétique.
– Dominique Roy, EAO, enseignante à l’école secondaire catholique Sainte-Marie, Pour parler profession

C’est dans cette trajectoire que trace avec brio le recueil — de l’identité franco-ontarienne du Nord à une identité plus malléable et qui représente plusieurs façons d’être franco-ontarien.ne aujourd’hui — que se situe l’intérêt de Premier quart, recueil fort de sa mémoire littéraire, mais aussi des nouvelles voies qu’il se propose d’explorer.
– Élise Lepage, University of Toronto Quarterly

Premier quart capte entièrement l’attention du lecteur. Il permet de découvrir l’Ontario, ses paysages, ses lieux, et de vivre une large gamme d’émotions. Une œuvre à la voix puissante et vulnérable qui nous amène au fond de nous-mêmes et permet de palper la solitude, l’isolement et la souffrance causés par le froid. Premier quart présente une poésie très accessible, qui transporte par son rythme, par sa beauté et par sa justesse. Le jury a mis en valeur la dimension universelle et transcendante du recueil qui, en évoquant admirablement la nordicité, s’adresse aussi bien aux lecteurs du Canada qu’à ceux d’ailleurs dans le monde.
– Déclaration du jury, Prix Champlain
 

Auteur

Véronique Sylvain

Originaire du Nord de l’Ontario, Véronique Sylvain habite à Ottawa, où elle a complété une maîtrise portant sur les représentations du Nord dans la poésie franco-ontarienne. Ses poèmes ont paru dans les revues À ciel ouvert et Ancrages, ainsi que dans le recueil collectif Poèmes de la résistance (Prise de parole, 2019). Véronique se consacre à différents projets artistiques, dont l’écriture de chansons, et occupe le poste de responsable de la promotion et des communications aux Éditions David.

Lire la suite