Feuilleter ce livre

Vraisemblable

Rose Després

Date : Novembre 2013
Genre : Poésie
Collection : Poésie
ISBN : 9782894239001
Pages : 89

L’œuvre de Rose Després est marquée par une « fureur de dire ». Vraisemblable, comme ses précédents recueils, bascule de l’empathie envers les faibles et les petits, le fragile et lumineux, à la dénonciation féroce des traîtres et autres bourreaux opportunistes, menteurs, égoïstes.

Ascenseur entre l’intime et le planétaire, la poésie ici ouvre grand les portes à l’étage des plaies saignantes, et se fait porte-étendard d’un espoir qui expire. Outrée, elle s’abat sur les forces qui dépossèdent l’humain en le poussant vers la destruction.

Dans ce sixième recueil vibre une volonté ferme, tenace, rayonnante, de reconjuguer l’espoir malgré les atrocités commises, le passé douloureux. Il en résulte une vérité brute. Un monde où même le pardon ne promet pas de retenir à jamais la rage dans son élan de se dire et se redire.

Dans les médias

S’ouvrant et se refermant sur des messages d’espoir, le recueil voyage à travers une large gamme d’émotions. Parfois, elle plonge dans l’abîme pour en ressortir encore plus forte.

– Sylvie Mousseau, Acadie nouvelle.
 

Auteur

Rose Després

Comédienne, musicienne, interprète, compositrice et enseignante, Rose Després est active depuis plus de trente ans dans le réseau littéraire, artistique et culturel de l’Acadie. Invitée à de nombreux colloques, festivals littéraires, échanges internationaux et organismes de représentation et de développement culturel, elle continue d’y faire des contributions remarquées.

En 2001, Rose remportait le prix Antonine-Maillet-Acadie Vie pour son recueil La vie prodigieuse. En 2012 paraissait dans la collection Bibliothèque canadienne-française une anthologie comprenant quatre de ses recueils. Avec Vraisemblable (2013), elle approfondit toujours sa saisie de la puissance salvatrice de la poésie.

On lui doit la traduction des recueils Le pluvier kildir (prix du Gouverneur général en langue anglaise) du poète ontarien Phil Hall et femme-rivière, de l’écrivaine métisse Katherena Vermette.

Lire la suite