Feuilleter ce livre

Produire et reproduire la francophonie en la nommant

Nathalie Bélanger, Nicolas Garant, Phyllis Dalley, Tina Desabrais

Date : Février 2010
Genre : Études sociales
Collection : Agora
ISBN : 9782894232422

«Être francophone, qu’est-ce que cela signifie ?» Ce terme n’est pas soumis à un cadre de référence précis; il transcende les frontières nationales en véhiculant un sentiment d’attachement et une solidarité interétatiques. Pourtant, la francophonie est bel et bien à l’origine d’une certaine activité dans le contexte national. Le questionnement sur soi et sur les liens qui nous rattachent à cette nébuleuse qu’est la francophonie perdure au sein de la population et des institutions et associations de l’État.

Considérant qu’aucun cadre, politique ou social, n’est capable d’orienter ce questionnement, dix-neuf spécialistes de disciplines diverses envisagent la francophonie sous une forme moins ambitieuse, en privilégiant une approche relationnelle. Selon eux, la francophonie se réincarnerait dans les processus sociaux, politiques et institutionnels sans pour autant être une transposition de balises officielles établies par l’État. Il importe donc de miser sur l’aspect social de la définition en engageant, par rapport aux signes de la francophonie, un dialogue critique sur les circonstances de leur apparition, les moments de leur énonciation, les péripéties de leur réception et les imprévus de leur appropriation. Les articles ici réunis aspirent ainsi à comprendre la façon dont les définitions qui s’opèrent au sein des interactions construisent la réalité.

Dans les médias

Cet ouvrage se démarque par la diversité des approches théoriques et empiriques utilisées et par la richesse des réflexions proposées.

– Félix Grenier, Comparer le Québec : approches, enjeux, spécificités.

Auteur

Nathalie Bélanger

Nathalie Bélanger est professeure agrégée à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa et titulaire de la Chaire de recherche francophone en éducation. Elle s’intéresse aux processus d’inclusion et d’exclusion à l’école. Ses recherches portent sur l’égalité/équité en éducation, les minorités, l’enfance en difficulté, les perspectives/représentations des enfants/apprenants et la question des rapports école/famille

Lire la suite

Nicolas Garant

Détenteur d’un doctorat en science politique (Paris I), Nicolas Garant enseigne au Département de sociologie ainsi qu’à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa dans le domaine de la pensée politique et de la théorie sociologique. Outre son intérêt pour la francophonie ontarienne, ses recherches portent sur le désenchantement démocratique qui s’opère au tournant du XXe siècle.

Lire la suite

Phyllis Dalley

Phyllis Dalley, Ph.D. est sociolinguiste et directrice de l’Unité de recherche Une école pour tous de la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa. Une sociolinguistique pour le changement lui permet d’établir une interdépendance entre ses activités de recherche en éducation, son enseignement et le dialogue avec les intervenants en milieux minoritaires francophones.

Lire la suite

Tina Desabrais

Boursière de la Fondation Ricard et de l’AUFC, Tina Desabrais est doctorante à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa et coordonatrice d’un centre d’appui en français à La Cité collégiale. Elle s’intéresse à l’identité en milieu francophone minoritaire, à l’insécurité linguistique et à l’expérience des francophones de milieu minoritaire aux études universitaires.

Lire la suite