Feuilleter ce livre

Nickel

Jean Marc Dalpé, Brigitte Haentjens

Date : Mai 1984
Genre : Théâtre
Collection : Théâtre
En numérique seulement

1932. Une histoire d’amour sur fond de mines, qui se penche sur les problèmes auxquels font face les mineurs de Sudbury pendant la crise des années trente. En fait, cette pièce fait la lumière sur tout un mode de vie où la mort occupe un rôle de premier plan dans la vie de divers groupes ethniques aux prises avec la réalité minière. Nickel a été produite par le Théâtre du Nouvel-Ontario à Sudbury en 1984.

Dans les médias

Ce drame d’amour et de mines se vit dans les événements quotidiens de Sudbury et les coutumes de tous ces étrangers. Point de juxtaposition, mais fusion. L’unité de la pièce s’impose alors dans toute sa beauté structurelle.
– Le Droit

Auteur

Jean Marc Dalpé

Comédien, poète, romancier, dramaturge, traducteur et scénariste, Jean Marc Dalpé est né en 1957, à Ottawa. Il cofonde le Théâtre de la Vieille 17 (Rockland, Ontario) en 1979. En 1982, il s’installe à Sudbury et se joint à l’équipe du Théâtre du Nouvel-Ontario, où il développe une fructueuse collaboration avec Brigitte Haentjens. Sa production des décennies 1980-1990 contribue au renouvellement et à l’essor de la littérature franco-ontarienne. Établi à Montréal depuis 1989, où il a notamment enseigné à l’École nationale de théâtre, l’infatigable Dalpé écrit des pièces originales et réalise des traductions/adaptations qui prennent régulièrement l’affiche sur les scènes du Québec et de l’Ontario français.

Jean Marc Dalpé est l’un des grands écrivains de notre époque. Il a remporté trois prix du Gouverneur général, le plus prestigieux prix littéraire au Canada : le premier pour sa pièce Le chien; viennent ensuite le recueil de pièces Il n’y a que l’amour et le roman Un vent se lève qui éparpille. Il est récipiendaire du prix du Nouvel-Ontario et de l’Ordre des francophones d’Amérique. Son œuvre publiée est considérable, et compte quantité de pièces, trois recueils de poésie, des traductions – de Shakespeare, Joyce, Mansel Robinson, Maria Campbell, Tomson Highway – et un roman.

Lire la suite

Brigitte Haentjens

Brigitte Haentjens est réputée pour ses productions originales et avant-gardistes et pour son approche du théâtre contemporain à la fois inspirée et poétique. En 40 ans de carrière, elle a mis en scène plus de cinquante productions. Elle a assuré la direction artistique du Théâtre du Nouvel-Ontario de 1982 à 1990 puis celle de la Nouvelle Compagnie Théâtrale (aujourd’hui le Théâtre Denise-Pelletier) jusqu’en 1994, avant de fonder sa propre compagnie, Sibyllines. Elle a été la première femme à diriger le Théâtre français du Centre national des Arts, de 2012 à 2021.

Brigitte Haentjens a publié de nombreux ouvrages : des pièces de théâtre (dont Nickel, en collaboration avec Jean Marc Dalpé, Prise de parole, 1984), trois récits poétiques (dont Une femme comblée, Prise de parole, 2012), un essai sur sa pratique théâtrale (Un regard qui te fracasse, Boréal, 2014) et deux romans (dont Sombre est la nuit, Boréal, 2022).

Elle a remporté le Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle en 2017, ainsi que les Prix Siminovitch et Gascon-Thomas en 2007.

Lire la suite