Feuilleter ce livre

Un vent se lève qui éparpille

Jean Marc Dalpé

Date : Novembre 1999
Genre : Romans et récits
Collection : Roman
ISBN : 9782894230947
Pages : 189

« Jean Marc Dalpé réussit à concilier recherche formelle, poésie et langue parlée […] La violence de ce monde est traduite avec une vivacité exceptionnelle qui met en jeu une émotion vive allant jusqu’au désespoir ».
– Jury, prix du Gouverneur général

L’histoire de Marie est celle d’un drame qui lentement nous est révélé à travers la narration de trois personnages qui l’ont connue et aimée. Passion, désir, trahison, abandon sont autant d’éléments qui composent ce roman aux accents lyriques et violents dont la langue et le style témoignent admirablement. Roman incendiaire, polyphonie de voix emmêlées et entêtées, ce vent qui éparpille n’épargne rien ni personne, pas plus ses personnages que son lecteur : l’histoire de Marie appartient à l’inconscient collectif autant qu’à la passion singulière ; elle remue nos émotions comme notre mémoire.

Dans les médias

Une œuvre qui a la densité d’une immense tragédie, bien qu’étrangère à la plupart des canons du genre; une œuvre difficile, qui exige du lecteur un investissement affectif et intellectuel auquel on ne l’a pas accoutumé.
– Réginald Martel, La presse

Roman au souffle long et court en même temps, Un vent se lève qui éparpille m’a révélé qu’une voix théâtrale pouvait apporter une musicalité étonnante à l’écriture romanesque et a fait espérer à la jeune autrice que j’étais qu’il était possible de ne pas se confiner à un seul genre.
– Fanny Britt, L’actualité

Auteur

Jean Marc Dalpé

Comédien, poète, romancier, dramaturge, traducteur et scénariste, Jean Marc Dalpé est né en 1957, à Ottawa. Il cofonde le Théâtre de la Vieille 17 (Rockland, Ontario) en 1979. En 1982, il s’installe à Sudbury et se joint à l’équipe du Théâtre du Nouvel-Ontario, où il développe une fructueuse collaboration avec Brigitte Haentjens. Sa production des décennies 1980-1990 contribue au renouvellement et à l’essor de la littérature franco-ontarienne. Établi à Montréal depuis 1989, où il a notamment enseigné à l’École nationale de théâtre, l’infatigable Dalpé écrit des pièces originales et réalise des traductions/adaptations qui prennent régulièrement l’affiche sur les scènes du Québec et de l’Ontario français.

Jean Marc Dalpé se place au rang des grands écrivains de notre époque. Il a remporté trois prix du Gouverneur général, le plus prestigieux prix littéraire au Canada : le premier pour sa pièce Le chien; viennent ensuite le recueil de pièces Il n’y a que l’amour et le roman Un vent se lève qui éparpille. Il est récipiendaire du prix du Nouvel-Ontario et de l’Ordre des francophones d’Amérique. Son œuvre publiée est considérable, et compte quantité de pièces, trois recueils de poésie, des traductions – de Shakespeare, Joyce, Mansel Robinson, Tomson Highway – et un roman.

Lire la suite