Feuilleter ce livre

Le chien (3e édition)

Jean Marc Dalpé

Date : Novembre 2003
Genre : Théâtre
Collection : BCF
ISBN : 9782894231555
Pages : 123

Un soir de juillet. Un soleil fou ne veut pas se coucher dans le ciel immense du Nord. Une maison mobile au bout d’un chemin de terre. Un chien fou s’enrage. Jay revient après sept ans de «trips de fou aux États, dans l’Ouest» … ailleurs. Le fils errant retourne chez son père et l’accule au pied du mur qu’il a dressé entre eux. Pour l’amour de sa mère, de sa sœur et de soi, il faut en finir.

«T’es encore vivant, toé?»

Prise de parole présente ici la troisième édition de la première pièce solo de Jean Marc Dalpé qui lui a valu son premier prix du gouverneur général en 1988.

Dans les médias

Le jury a choisi Le chien pour ses qualités d’équilibre : structuration ingénieuse où se mêlent les époques et les scènes; pour ses qualités de style : langage dru, serré, juste et douloureusement sincère; pour sa technique audacieuse : alternance de scènes drôles et dramatiques, effets scéniques surprenants, d’une grande efficacité. […] Une pièce forte qui ne fait pas de cadeaux.
– Déclaration du jury, prix du Gouverneur général

Le Chien apparaît comme texte fondateur d’une tradition dramatique à laquelle semble souscrire une communauté qui, par les biais d’un «nous» ou d’un «on», investit l’un des siens du mandat de représenter ses valeurs les plus distinctives.
– Louis Bélanger, Revue du Nouvel-Ontario

Auteur

Jean Marc Dalpé

Comédien, poète, romancier, dramaturge, traducteur et scénariste, Jean Marc Dalpé est né en 1957, à Ottawa. Il cofonde le Théâtre de la Vieille 17 (Rockland, Ontario) en 1979. En 1982, il s’installe à Sudbury et se joint à l’équipe du Théâtre du Nouvel-Ontario, où il développe une fructueuse collaboration avec Brigitte Haentjens. Sa production des décennies 1980-1990 contribue au renouvellement et à l’essor de la littérature franco-ontarienne. Établi à Montréal depuis 1989, où il a notamment enseigné à l’École nationale de théâtre, l’infatigable Dalpé écrit des pièces originales et réalise des traductions/adaptations qui prennent régulièrement l’affiche sur les scènes du Québec et de l’Ontario français.

Jean Marc Dalpé se place au rang des grands écrivains de notre époque. Il a remporté trois prix du Gouverneur général, le plus prestigieux prix littéraire au Canada : le premier pour sa pièce Le chien; viennent ensuite le recueil de pièces Il n’y a que l’amour et le roman Un vent se lève qui éparpille. Il est récipiendaire du prix du Nouvel-Ontario et de l’Ordre des francophones d’Amérique. Son œuvre publiée est considérable, et compte quantité de pièces, trois recueils de poésie, des traductions – de Shakespeare, Joyce, Mansel Robinson, Tomson Highway – et un roman.

Lire la suite