Nicolas Landry

Nicolas Landry est originaire de la Péninsule acadienne au Nord Est du Nouveau-Brunswick. Après avoir obtenu son baccalauréat et sa maîtrise en histoire de l’Université de Moncton, il a terminé son doctorat en histoire à l’Université Laval de Québec en 1989. Avant son arrivée au campus de Shippagan de l’Université de Moncton en 1991, il a travaillé à l’Université Sainte-Anne de Pointe-de-l’Église en Nouvelle-Écosse et aux Archives nationales du Canada à Ottawa. Depuis près d’une vingtaine d’années, il s’intéresse à l’histoire des pêches au Canada atlantique, champ de recherche dans lequel il a publié quelques articles dans des revues tels Acadiensis, Le Marin du Nord / The Northern Mariner, la Revue d’histoire de la culture matérielle, The Newfoundland Studies et dansFrench Colonial History. En 1994, il a fait paraître une étude intitulée Les pêches dans la Péninsule acadienne, 1850-1900 aux Éditions d’Acadie. En 2001, à titre de coauteur avec la professeure Nicole Lang de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston, il a publié Histoire de l’Acadie chez Septentrion, livre qui a remporté le prix France-Acadie 2002.

En 2005, il a publié son troisième livre, Éléments d’histoires des pêches : la Péninsule acadienne du Nouveau-Brunswick, 1890-1950, aux éditions du Septentrion de Québec. Cet ouvrage présenté en neuf chapitres, aborde un certains nombre d’aspects de l’histoire des pêches de cette région dont la flottille, les débarquements, la main-d’œuvre, la transformation, les primes de pêche. Parmi les aspects intéressants du livre, notons des études de cas sur des espèces commerciales jusque-là négligées par les historiens dont le saumon, l’éperlan et les huîtres. Ce livre s’est mérité le prix Champlain 2007, remis aux deux ans au meilleur essai de langue française traitant des réalités francophones hors-Québec. En 2008, toujours chez Septentrion, il lance Plaisance, Terre-Neuve 1650-1713. Une colonie française en Amérique. Ce livre aborde une série de thèmes relatifs à l’histoire de cette colonie française ayant existé à Terre-Neuve jusqu’au Traité d’Utrecht de 1713.

Les recherches actuelles du professeur Landry portent sur l’histoire du Nord st du Nouveau-Brunswick à l’époque du Régime français soit les 17e et 18e siècles. Elles abordent des questions telles la présence Micmac, l’œuvre missionnaire, l’héritage des Denys dans la baie des Chaleurs au 17e siècle et la présence des Acadiens durant le Grand dérangement de la période 1755-63..

Une communauté acadienne en émergence
Lire la suite