Vivat, une collection festive au format poche

Deshonoris causa – Jean Marc Dalpé

La maison salue Jean Marc Dalpé qui, dans un noble geste d’appui à la communauté franco-ontarienne, renonce à son doctorat honoris causa de la Laurentian University. Elle reproduit ici la lettre que l’écrivain et homme de théâtre a transmise au recteur de l’institution : Monsieur le recteur Robert Haché, Nous sommes au printemps 2002. L’Université […] (Lire la suite)

Soirée de poésie Urgences

En quatre balados, revivez la soirée de poésie Urgences, présentée le 29 février 2020 dans le cadre du SLO. Urgences. Parce qu’on entame la décennie avec le sentiment que si rien ne bouge tout va péricliter, et parce qu’on pense que les poètes ont le pouvoir de nous secouer, Prise de parole présente une soirée […] (Lire la suite)

Trois nominations pour «Et si un soir» de Lisa L’Heureux: prix du Gouverneur général (Théâtre), Émergence AAOF et prix du livre d’Ottawa

Et si un soir, deuxième pièce publiée de la dramaturge et metteure en scène Lisa L’Heureux, continue à briller: après avoir remporté le prix littéraire Trillium, elle est maintenant finaliste au prix Émergence AAOF, au prix du livre d’Ottawa et aux prix littéraires du Gouverneur général, catégorie Théâtre. La production a également remporté deux prix […] (Lire la suite)

denise truax reçoit un doctorat honorifique de l’Université Laurentienne

La carrière de denise truax, directrice de l’édition et codirectrice générale des Éditions Prise de parole, est reconnue par l’Université Laurentienne. L’institution sudburoise lui remettra un doctorat honorifique en lettres ce jeudi. Félicitations à denise pour son apport exceptionnel des 31 dernières années au sein de la maison ! Un riche parcours dans l’édition franco-canadienne […] (Lire la suite)

Chloé Leduc-Bélanger embauchée au poste d’éditrice et responsable des projets spéciaux

Les Éditions Prise de parole sont heureuses d’annoncer l’embauche de Chloé Leduc-Bélanger au poste d’éditrice et responsable des projets spéciaux. Au sein de la maison, Chloé participera, en étroite collaboration avec la direction de l’édition, la direction de la commercialisation et l’équipe de conseillers en édition, au développement d’une dizaine de livres par année. De […] (Lire la suite)

Stefan Psenak, président d’honneur de la 40e édition du Salon du livre de l’Outaouais

Stefan Psenak assurera la présidence d’honneur de la 40e édition du Salon du livre de l’Outaouais. Les Éditions Prise de parole saluent chaleureusement l’équipe du salon pour ce choix, qui reconnaît ainsi l’importance du parcours poétique de l’écrivain de même que son engagement soutenu envers le développement et la promotion des arts à Gatineau et […] (Lire la suite)

Mot de Michel Ouellette pour la clôture du Salon du livre du Grand Sudbury 2018

Michel Ouellette, invité d’honneur du Salon du livre de Sudbury 2018, invitait le public à réfléchir sur ce qui se construit pendant un salon. Nous reproduisons ici le texte qu’il a livré lors de la cérémonie de clôture : MOT POUR LA CLÔTURE DU SALON DU LIVRE DU GRAND SUDBURY 2018 Tenir salon dans une […] (Lire la suite)

denise truax finaliste au prix du maire pour l’excellence en arts

denise truax, codirectrice générale et directrice de l’édition chez Prise de parole, est finaliste au prix du maire pour l’excellence en arts, catégorie « contribution majeure aux arts ». Ce prix souligne la contribution exceptionnelle d’un.e artiste grâce à un important corpus d’œuvres novatrices dans une ou plusieurs disciplines, la contribution au développement et au mieux‐être de […] (Lire la suite)

De l’impuissance à l’autonomie, de Laurent Poliquin, finaliste au Prix du Canada en sciences humaines et sociales

De l’impuissance à l’autonomie : Évolution culturelle et enjeux identitaires des minorités canadiennes-françaises, de Laurent Poliquin, est finaliste au Prix du Canada en sciences humaines et sociales. Lire le communiqué. À propos du livre De l’impuissance à l’autonomie creuse en amont la dislocation du Canada français qui s’est réalisée dans les années 1960. L’ouvrage remet en question l’idée, […] (Lire la suite)