Trois nominations pour «Et si un soir» de Lisa L’Heureux: prix du Gouverneur général (Théâtre), Émergence AAOF et prix du livre d’Ottawa

Et si un soir, deuxième pièce publiée de la dramaturge et metteure en scène Lisa L’Heureux, continue à briller: après avoir remporté le prix littéraire Trillium, elle est maintenant finaliste au prix Émergence AAOF, au prix du livre d’Ottawa et aux prix littéraires du Gouverneur général, catégorie Théâtre.

La production a également remporté deux prix Rideau, dans les catégories «production de l’année» et «conception sonore».

Lisa L’Heureux poursuivra l’aventure Et si un soir au printemps prochain, avec la création de balados qui rendront l’atmosphère étrange de cette œuvre où les silences sont aussi intenses que les dialogues.

Et si un soir
Lisa L’Heureux
Collection Théâtre

«Avec sa pièce Et si un soir, l’auteure Lisa L’Heureux fait résonner et s’entrechoquer les mots. Son écriture est porteuse et poétique. Elle nous touche et nous fait réfléchir. […] Et si un soir s’avère une raison de plus de garder un œil sur la trajectoire du Théâtre Rouge Écarlate et de sa directrice Lisa L’Heureux. Il y a assurément encore du beau et du bon à venir.»
— Martin Vanasse, Les Matins d’ici, ICI Ottawa-Gatineau

Dans un immeuble gris, quatre solitudes occupent un espace-rêve. Le temps, parfois décalé, y avance sans avancer.

Écrite comme un songe fragmenté, la pièce chorale Et si un soir s’inspire de l’obscurité qui rend possible l’exploration d’une intimité qu’on ose rarement avouer à haute voix, et où l’inaction, ce moment d’avant le geste, est la source même de la tension.

   

Dramaturge et metteure en scène, Lisa L’Heureux a fondé et dirige le Théâtre Rouge Écarlate, pour lequel elle a notamment créé Ciseaux et Pour l’hiver (prix Jacques-Poirier Outaouais 2017). Très active au sein du milieu dramaturgique de la région d’Ottawa-Gatineau, elle participe à l’écriture de nombreux collectifs dont Love is in the birds: une soirée francophone sans boule disco (Théâtre du Trillium), Comment frencher un fonctionnaire sans le fatiguer (Les Poids Plumes) et Tapage et autres bruits sourds (Les Poids Plumes et le Théâtre français du CNA).
Photo : Mathieu Girard

Laisser un commentaire