Vient de paraître – Plus peur de l’hiver que du Diable

Plus peur de l'hiver que du DiablePlus peur de l’hiver que du Diable

Une histoire des Canadiens français en Floride

Serge Dupuis

Collection « Agora »

Plus d’un million de touristes francophones du Québec et du Canada, dont cent cinquante mille « snowbirds », selon l’expression consacrée, se rendent chaque hiver en Floride pour profiter de son climat idéal.

Si cet engouement ne se dément pas, l’histoire des migrations canadiennes-françaises en Floride, qui dépasse largement le cadre du tourisme saisonnier, est quant à elle mal connue. Plus peur de l’hiver que du Diable retrace donc, sur plus de cent ans, cette épopée passionnante : de la colonisation agricole du 19e siècle aux vagues d’émigration économique des années 1930, de la naissance du tourisme de masse de l’après-guerre aux enfants d’immigrants, l’étude traite des enjeux entourant toutes ces formes de migration et analyse ses caractéristiques.

Appuyée par des données tirées de fonds d’archives et des enquêtes de terrain, de même que par une solide historiographie, Plus peur de l’hiver que du Diable effectue une première véritable synthèse historique du rôle joué par les Canadiens français dans l’état balnéaire.

SergeDupuis_1_cropOriginaire du moyen-nord ontarien, Serge Dupuis est historien de formation. Il complète un stage postdoctoral à la Chaire pour le développement de la culture d’expression française en Amérique du Nord (CEFAN) de l’Université Laval.

 

Laisser un commentaire