Vient de paraître: II(Deux) de Mansel Robinson, traduit par Jean Marc Dalpé

COMMUNIQUÉ
Sudbury, le 27 mars 2012

MANSEL ROBINSON II (Deux)
Traduction de Jean Marc Dalpé

« [U]ne charge percutante, tragiquement pertinente. »*

Placée sous le signe de la méfiance et de la suspicion, la pièce II (Deux) de l’auteur ontarien Mansel Robinson met en scène le policier Mercier et sa belle et brillante épouse musulmane, Maha.

« [J]’ai été remué par ce texte cru, évocateur, subtilement subversif, qui s’intéresse au germe de la paranoïa et à notre peur collective de “l’autre”. […] Une peur et une paranoïa brillamment incarnées par les confessions parallèles de cette femme déracinée, en manque de repères, et de cet homme de bonne foi qui, à force de taquineries puis de mesquineries et d’insinuations, en vient à croire, comme son entourage, que sa Maha est une terroriste. »* Marc Cassivi, La presse

II (Deux) porte la marque d’une société minée de l’intérieur, une société au sein de laquelle la peur de l’autre est devenue viscérale, où le réflexe, c’est de chercher d’abord le mal, la trahison chez « l’autre », parfois, comme ici, jusqu’au point de non-retour…

L’auteur Mansel Robinson et le traducteur Jean Marc Dalpé n’en sont pas à leur première rencontre autour d’un texte. La parenté entre les univers du dramaturge anglo-canadien et du traducteur avait été mise en évidence dès la traduction par Dalpé de Ghost Trains et de Spitting Slag. Ces textes, réunis en 2008 sous le titre Roc & Rail (Trains fantômes/Slague, histoire d’un mineur), avaient été en lice pour le prix du Gouverneur général, catégorie traduction.

II (Deux) a été créée par le Théâtre de la Vieille 17 et le Théâtre du Nouvel-Ontario en mars 2012
à la Nouvelle Scène (Ottawa) ; elle sera présentée à Sudbury en avril. Une tournée est prévue à
l’automne, à Montréal et à Québec.

MANSEL ROBINSON signe quatorze pièces pour la scène et la radio, dont Colonial Tongues, The Heart As It Lived et Downsizing Democracy, de même qu’un court roman, Slag. Two Rooms (II-Deux) lui a valu le prix Uprising National Playwriting Competition ainsi que le John V. Hicks Award. En 2011, Robinson était en lice pour le prestigieux prix Siminovitch. Ses pièces, produites en Ontario, au Québec et dans l’Ouest canadien, ont connu un succès critique.

Théâtre . 60 pages
Papier . ISBN 978-2-89423-278-1 . 11,95 $

RELATIONS AVEC LES MÉDIAS
Canada français . Sylvie Lessard . slessard@prisedeparole.ca

La pièce – une coproduction du Théâtre de la Vieille 17 et du Théâtre du Nouvel-Ontario – est actuellement à l’affiche jusqu’au 31 mars à la Nouvelle scène (Ottawa) et sera présentée du 12 au 21 avril au Théâtre du Nouvel-Ontario (Sudbury).

Aussi disponible en numérique (PDF) : https://www.prisedeparole.ca/titres-livre/?id=2542

Laisser un commentaire