Soumettre un manuscrit scientifique

Pour accéder au protocole de rédaction, suivez ce lien.

Processus de dépôt et d’évaluation des manuscrits scientifiques

Prise de parole accueille des ouvrages dans trois collections scientifiques :

1- AGORA
Publie des études en sciences humaines sur la francophonie, en privilégiant une perspective canadienne.

2- COGNITIO
Publie des manuels et des ouvrages de synthèse en sciences humaines, destinés en priorité aux programmes postsecondaires du Canada français.

3- ÉPISTÉMÈ
Publie des études savantes en sciences humaines d’auteurs de la francophonie canadienne.

Conseillers scientifiques :
Aurélie Lacassagne, Université Laurentienne (Sudbury)
Jonathan Paquette, Université d’Ottawa

Conditions de publication

Les Éditions Prise de parole accordent au chercheur un appui éditorial, technique et linguistique conduisant à la publication d’ouvrages scientifiques de qualité.

Les manuscrits proposés pour une des collections scientifiques sont tous soumis au processus d’évaluation par les pairs de façon à garantir la qualité, la cohérence et la validité du contenu de chacune des parutions. Le processus d’évaluation est anonyme et confidentiel. Les rapports d’évaluation comprennent quatre types de recommandation : (1) à publier tel quel ; (2) recommandé pour publication avec révisions mineures ; (3) autorisé à soumettre de nouveau après révisions majeures ; et (4) refusé. Vous n’êtes pas obligé de faire toutes les modifications demandées mais vous devez les prendre au sérieux lors de la révision du manuscrit.

Étapes à suivre pour soumettre un manuscrit

1- Dans un premier fichier Word dont le titre sera « pageprésentationvotrepatronyme », vous présenterez votre projet en indiquant :

  • votre nom, affiliation professionnelle et une courte biographie (150 mots max.) ;
  • le titre de votre projet ;
  • le nombre de mots, tableaux, schémas, images et annexes ;
  • le public visé ;
  • les raisons pour lesquelles votre manuscrit comble un vide dans les connaissances scientifiques actuelles (i.e. l’originalité de votre travail d’érudition) ;
  • en quoi votre manuscrit correspond au mandat des Éditions Prise de parole et dans quelle collection il s’inscrit ;
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez proposer le nom de trois évaluateurs potentiels (maximum). Veuillez noter que, selon les normes en vigueur des trois Conseils de recherche, les évaluateurs ne peuvent pas se trouver en conflit d’intérêt. À titre d’exemples de conflit d’intérêt, les évaluateurs ne peuvent pas être des personnes : avec qui vous avez collaboré sur des projets de recherche ou êtes en train de collaborer ; qui ont supervisé vos travaux ; qui sont des collègues au sein de votre institution ; avec qui vous entretenez ou avez entretenu des liens personnels ; qui sont un parent ou un ami proche ;
  • vos coordonnées personnelles et professionnelles.

2- Dans un second fichier (impérativement sous format Word) dont l’intitulé sera une version abrégée du titre, se trouvera votre manuscrit. Puisque ce fichier sera utilisé pour l’évaluation confidentielle par les pairs, il ne doit pas mentionner votre nom. Veuillez cliquer ici pour accéder au protocole de rédaction exhaustif, qui précise les éléments de présentation (notes, bibliographie, etc.).

3- Ces deux fichiers doivent être envoyés à l’adresse courriel suivante : manuscritscientifique@prisedeparole.ca. Vous pouvez faire parvenir à cette adresse toute demande de renseignements. Les conseillers scientifiques, en accord avec la direction générale de la maison d’édition, se réservent le droit de ne pas envoyer un manuscrit à fin d’évaluation (si par exemple le manuscrit ne correspond pas au mandat de Prise de parole ; si la qualité du manuscrit apparaît d’emblée insuffisante ; si la qualité de la langue n’est pas acceptable ; etc.). Dans tous les cas, un courriel vous signifiant le statut de votre soumission vous sera acheminé dans les plus brefs délais suivant la réception du manuscrit.

4- À noter : Prise de parole n’accepte que des soumissions électroniques.

Soumission d’un manuscrit encore à l’état de projet

1- Vous êtes invité à présenter des propositions de projets aux Éditions Prise de parole, dans le but de vérifier l’intérêt éventuel de la maison à publier votre manuscrit, qu’il s’agisse d’une monographie ou d’un collectif que vous dirigez.

2- Vous devez faire parvenir à la maison d’édition, à l’adresse courriel manuscritscientifique@prisedeparole.ca un document comprenant les éléments suivants :

  • votre nom et votre affiliation ;
  • une proposition de projet/un sommaire de deux à cinq pages ;
  • la table des matières et un ou deux chapitres dans le cas d’une monographie ;
  • la liste des collaborateurs, leur affiliation et les sujets traités dans le cas d’un collectif ;
  • la date approximative d’achèvement du projet.

3- Si votre projet est accepté, nous vous ferons parvenir une lettre d’intérêt. Cette acceptation sera conditionnelle à l’achèvement du manuscrit dans une période donnée, période sur laquelle nous nous serons entendus, et à une évaluation positive par les pairs.

Manuscrits tirés de thèses de doctorat

Nous accueillons avec plaisir des manuscrits tirés de thèses de doctorat dont le sujet est pertinent au mandat de la maison d’édition. Le cas échéant, votre thèse doit absolument avoir été remaniée dans la perspective d’une publication plus grand public. Ce remaniement passe par les étapes suivantes :

  • Vous aurez enlevé toute référence au fait qu’il s’agit d’une thèse (vous pouvez bien sûr l’expliquer en introduction) ;
  • Vous aurez supprimé ou comprimé de façon substantielle la partie « méthodologie ». La rigueur scientifique de votre travail a déjà été sanctionnée avec la soutenance de votre thèse. Les lecteurs tiennent pour acquis que votre ouvrage a suivi une méthodologie scientifique valide et ne souhaitent pas en connaître les détails ;
  • Les lecteurs s’intéressent à votre pensée, à votre démarche intellectuelle, et non à ce que tous les autres penseurs ont dit avant vous sur votre sujet. Par conséquent, votre « revue de littérature » doit elle aussi être grandement remaniée. Idéalement, elle est placée en introduction, et présentée de façon très abrégée afin de situer, de contextualiser, votre propos ;
  • Évitez les détails fastidieux, retravaillez l’écriture de manière à ce que votre ouvrage soit plus dynamique. Un effort de vulgarisation doit impérativement être réalisé. Il doit s’agir d’une sorte de dialogue avec votre lecteur. Vous avez le droit d’exprimer votre opinion ! N’oubliez jamais que vous vous adressez à des lecteurs et non plus à un petit groupe d’experts.