François Paré

Né à Longueuil au Québec, François Paré est professeur titulaire et directeur du département d’études françaises de l’université de Waterloo. Il est l’auteur de livres et d’articles sur les littératures du Canada français et du Québec, et sur l’institution littéraire en France à la Renaissance.

En 1993, les Littératures de l’exiguïté lui a valu le prix du Gouverneur général du Canada. Il est aussi l’auteur de Théories de la fragilité (Le Nordir, 1994), de Traversées, correspondance littéraire avec François Ouellet (Le Nordir, 2000) et, avec Jaap Lintvelt, de Frontières flottantes : Lieu et espace dans les cultures francophones du Canada (Amsterdam, Rodopi, 2001). Son étude des cultures diasporales en Amérique, La distance habitée (Le Nordir, 2003) lui a valu le prix Trillium et le prix Victor-Barbeau de l’Académie des lettres du Québec.

Jean Marc Dalpé. Ouvrier d’un dire
Lire la suite