Robert Dickson

Actif dans le milieu artistique depuis plus de vingt-cinq ans, Robert Dickson a œuvré aux Éditions Prise de parole et a été un des principaux animateurs des Cuisines de la poésie, des soirées de lectures de poèmes, dont certaines ont été enregistrées sur cassette au milieu des années quatre-vingt. Son poème-affiche Au Nord de notre vie est devenu une des chansons-phares du groupe CANO.

Il a publié six recueils de poésie : Or(é)alité (1978), Une bonne trentaine (1978), Abris nocturnes (1986), Grand ciel bleu par ici (1997), Humains paysages en temps de paix relative (2002, prix du Gouverneur général) et Libertés provisoires (2005). Il a collaboré à plusieurs films dont Le Dernier des Franco-Ontariens et a signé plusieurs traductions ; In the Ring, sa traduction de la pièce Eddy de Jean Marc Dalpé, faisait partie de la saison 1994 du Stratford Festival ; il a traduit Frog Moon de Lola Lemire Tostevin sous le titre Kaki, ainsi que Kiss of the Fur Queen de Tomson Highway sous le titre Champion et Ooneemeetoo (2004).

Robert Dickson a reçu plusieurs prix qui témoignent de sa contribution importante à la vie artistique du Canada français.

Il est décédé le 19 mars 2007.

Aux quatre vents de l’avenir possible
Lire la suite
Une bonne trentaine
Lire la suite
Grand ciel bleu par ici
Lire la suite
Libertés provisoires
Lire la suite
Humains paysages en temps de paix relative
Lire la suite
Contes sudburois
Lire la suite
Abris nocturnes
Lire la suite
Or«é»alité
Lire la suite