Véronique-Marie Kaye remporte le Prix littéraire Trillium pour Marjorie Chalifoux

VMKLes Éditions Prise de parole sont fières d’annoncer que Véronique-Marie Kaye a remporté la plus haute distinction littéraire de l’Ontario pour son roman Marjorie Chalifoux. Le Prix littéraire Trillium lui a été remis le 22 juin dernier au salon Bram et Bluma Appel de la Bibliothèque de référence de Toronto.

Ce roman, qui raconte une semaine débridée dans la vie d’une jeune Ottavienne des années 1950, plonge le lecteur au cœur d’une quête remplie d’humour et de tendresse admirablement servie par les talents de conteuse de l’auteure.

Déclaration du jury

Dans une écriture finement ciselée, la romancière réussit à faire vivre une protagoniste dont la vie est tellement ordinaire qu’elle est radieuse. C’est que la narration et les dialogues, eux, n’ont rien d’ordinaire. Entre le cynisme et la candeur, rien n’est laissé à la discrétion du subconscient, comme si ce dernier n’était l’apanage que des mieux nantis. Le père transige à la fois avec le surréel et le profane; les vivants interpellent les défunts dans le cadre de règlements de compte patents et de retrouvailles travesties. La fille, par conséquent, doit se façonner une vie qui est quelque part entre les tabous et l’expression sans retenue. Elle est tombée enceinte; son père l’exhorte à trouver l’incarnation du Saint-Esprit. Y convergent de fait gifles verbales et tendresse, puis grincements et soulagements. Quand on est né pour un petit pain, peut-on presque lire en filigrane, il ne faut pas prétendre à une viennoiserie.

Véronique-Marie Kaye est romancière et dramaturge. Elle a remporté deux fois le Prix O’Neill-Karch du concours ontarien d’écriture dramatique. En 2014, elle a été finaliste au  Prix littéraire Trillium avec la pièce Afghanistan (Prise de parole). Elle a également publié Eulalie la Cigogne (Vents d’Ouest, 2010).

Trillium LogoLe gouvernement de l’Ontario a créé le « Trillium Book Award » en 1987 pour rendre hommage à l’excellence, favoriser le marketing et mieux sensibiliser le public à la qualité et à la diversité des écrivaines et écrivains ontariens et de la littérature dans cette province.

Ce prix prestigieux est le prix littéraire par excellence dans la province. La qualité des auteurs ontariens et de leurs œuvres explique la renommée internationale des anciens lauréats du Prix Trillium qui incluent Margaret Atwood, Michael Ondaatje, Timothy Findley et Anne Michaels.

PdP_AffichTrillium2_160628complet

(Les Prix Trillium sont gérés par la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario pour le compte du ministère du tourisme, de la culture et du sport de l’Ontario.)

Laisser un commentaire