Vient de paraître – Cette ville où je déambule

CetteVilleOuJeDeambuleCette ville où je déambule

Yolande Jimenez

Poésie

Et la poète dit : « Nous sommes hors-la-loi ».

Plus grand que nature, l’univers à l’œuvre dans ce deuxième recueil de Yolande Jimenez enchante par sa douce folie. Il y a d’abord ce regard, en marge de l’action et qui pourtant la crée au fur et à mesure qu’elle se dévoile. Il y a aussi l’attrait de la transgression, cette volonté de s’évader de la routine sur les ailes d’une poésie-polar où on condamne les coupables à la peine d’amour. Il y a surtout un foisonnement d’êtres qui se croisent et s’entrechoquent, journalistes et enfants, fées et hommes d’affaires, et qui prennent la pose le temps d’un instantané avant de s’enfuir dans les coulisses du poème.

Illustré de photographies réalisées par l’auteure, Cette ville où je déambule est une ode au mouvement qui dépasse le cadre du réel pour emmener le lecteur à la rencontre du désir et du rêve.

Yolande Jimenez cropÀ la fois Canadienne, Française et Espagnole, Yolande Jimenez n’aime pas les frontières, qu’elles soient étatiques ou artistiques. Après un premier recueil de poésie (Au sud de tes yeux, 1994), elle offre avec Cette ville où je déambule un recueil où se mêlent poésie et photographie pour célébrer le mouvement perpétuel du monde.

Laisser un commentaire