Vient de paraître – Mine, travail et société à Kirkland Lake

Mine, travail et societe a Kirkland LakeMine, travail et société à Kirkland Lake

Guy Gaudreau, Sophie Blais et Kevin Auger

Collection Agora

Quand on pense à la mine, l’image qui surgit est celle de l’ouvrier, lampe électrique accrochée au casque, qui connaît des conditions de travail difficiles et dangereuses et qui frôle parfois la mort. Rarement associe-t-on la mine à des ouvriers de surface qui, pourtant, occupent des fonctions indispensables à son fonctionnement.

Mine, travail et société à Kirkland Lake propose une nouvelle réflexion sur le travail et la vie quotidienne dans une ville minière. L’ouvrage, qui porte principalement sur la période faste de l’histoire de Kirkland Lake (1930-1942), dresse le portrait du « mineur de carrière », examine les accidents miniers, s’attarde aux loisirs, aux vacances.

Mais, surtout, il reconnaît pour la première fois l’existence de deux univers miniers bien distincts – mineurs de fond et ouvriers de surface. On y montre que chaque groupe vit des horaires et des conditions de travail fort différents et que même leurs pratiques musicales et de loisirs se distinguent, au point d’entraîner un clivage de la société kirklandaise. Cette scission apparaît avec force lors de la dure grève de ses 4000 mineurs en 1941-1942, qui fait ici l’objet d’une étude fouillée.

Guy Gaudreau 2014 - Micheline Tremblay_crop_brGuy Gaudreau a enseigné l’histoire à l’Université Laurentienne. Il se spécialise dans l’histoire de l’industrie forestière du Canada et dans l’histoire du nord de l’Ontario. Outre les livres qu’il a publié dans ce domaine, il a également écrit ou dirigé des publications portant sur des institutions francophones, de Sudbury, (Du Centre des jeunes au Carrefour francophone 1951-1990. Quarante ans de vie communautaire et culturelle à Sudbury, Le Théâtre du Nouvel-Ontario. 20 ans) et franco-ontariennes (Le drapeau franco-ontarien). Retraité, il vit actuellement à Montréal.

Sophie Blais a complété une maîtrise sur la grève de Kirkland Lake et sa scolarité de doctorat ; elle travaille comme conceptrice pédagogique et recherchiste à Guelph.

Kevin Auger a une formation en histoire ; il enseigne à l’école secondaire catholique Saint-Joseph à Wawa.

 

2 Responses to “Vient de paraître – Mine, travail et société à Kirkland Lake”

  1. Djowé Yamo Edith dit:

    je suis chercheur en histiore, je m’interesse aux orpailleurs. après avoir lu le résumé de votre livre, je meurs d’envi de prendre connaissance plus en profondeur. par ailleurs je sollicite l’obtention de l’adresse électronique (Email de M. Guy Gaudreau). Merci

Laisser un commentaire